Symposium 4

 Géomorphologie et spéléogenèse :

Geomorphology and speleogenesis :

Direction : Laurent Bruxelles et Lionel Barriquand

Editorial board : Lionel Barriquand, Laurent Bruxelles, Gregory Dandurand, Stéphane Jaillet, Alexander Klimchouk, Joyce Lundberg, Stéphane Pfendler, Yves Quinif, Ugo Sauro, Tadej Slabe, Dominic Stratford, Jo De Waele, Nathalie Vanara

Contact :
Laurent.bruxelles@inrap.fr

Call for communications :

Recognition, identification and genetic signification of karst features. Concepts, implications and applications.

Karst morphologies, whatever their nature, size, frequency or location, are the result of multifaceted processes that have contributed to the evolution of a landscape or the development of a cave. They variably document short event and potentially long evolutionary histories. The most complicated aspect of the study of karst morphology is often the visibility of features, even if they are known and understood. Karstology is a dynamic discipline, constantly transforming and nourished by a fundamental approach – field exploration and documentation. On the basis of in situ observation, new, essential evidence enables us to review and reinterpret established concepts and integrate new morphologies that previously escaped documentation. For example, the role of karst covers, hypogenous karstification, ghost rock or, more recently, biocorrosion, stimulated a return to the field and re-examination of suites of related features. Karstology is undoubtedly a developing discipline, advancing through the incorporation of multidisciplinary research founded in field work and involving speleologists, geomorphologists and geologists above and below the landscape For each new feature and morphology observed, new processes are conceptualized and integrated into evolving karstification models. What is clear is that myriad morphologies and processes are yet to be discovered and understood.
The aim of this symposium is therefore to discuss the various morphological and speleogenetic aspects known in karst in order to explore the state of the field of karstology. From features on cave walls and ceilings to multiscale studies of the karst landscape, including the geometry of features, cavities and networks, any evidence characterizing a process or cumulative evolution has its place here. The goal is to develop the most complete inventory possible of the features allowing karstologists to reconstruct steps in the complex history of karst environments. This symposium is dedicated to the exploration of new evidence that constitutes the basis of new processes and new concepts that will revolutionize karstology of tomorrow.

Submit

Appel à communications :

Reconnaissance, identification et significations génétiques des formes du karst. Concepts, implications et applications.

Les morphologies karstiques, quelque soit leur taille, leur fréquence ou leur localisation sont le résultat de processus simples ou complexes qui ont contribué à l’évolution d’un paysage ou au développement d’une cavité. Ce sont les témoins plus ou moins visibles d’une histoire. Le plus difficile est bien souvent de les voir avant même de les comprendre. Dans ce sens, la karstologie est une discipline dynamique, en constant renouveau, et qui se nourrit d’une approche fondamentale : le terrain. Ainsi, sur la base d’observations in situ, des concepts nouveaux et pourtant fondamentaux nous invitent à revoir et à réinterpréter les formes que nous connaissions déjà et même à percevoir celles qui nous avaient échappé. Par exemple, le rôle des couvertures, la karstification hypogène, la fantomisation ou, plus récemment encore, la biocorrosion bouleversent voire refondent nos conceptions et obligent à un retour sur le terrain voire à une remise en cause de ce qui paraissait acquis. C’est sans aucun doute le signe d’une discipline en plein développement, qui sait se renouveler par des approches croisées et surtout, qui est encore capable de prendre en compte les observations de terrain, celles que nous réalisons tous les jours, spéléologues, géomorphologues et géologues, aussi bien sur que sous terre. Mais alors, si nous nous sommes capables d’identifier de nouveaux indices qui étaient pourtant là, devant nos yeux, et de les attribuer à des processus, qu’en est-il de ceux que l’on ne connait pas encore, que nous ne savons pas encore interpréter et que bien souvent, nous ne voyons pas ?
Ce symposium a donc pour objectif de faire un point des différents aspects morphologiques et spéléogénétiques connus à ce jour dans le karst. De la forme de détail des parois et des voûtes jusqu’au paysage, en passant par la géométrie des objets et des réseaux. Tout indice susceptible de permettre de caractériser un fonctionnement, un processus ou une évolution a sa place ici. Le but est d’arriver à établir un état des lieux le plus complet possible des indices permettant de reconstituer l’histoire souvent complexe des karsts. Mais, si l’on ne voit souvent que ce que l’on connait, qu’en est-il de tout ce que nous ne savons pas encore voire ou interpréter ? Une session sera donc dédiée à ces interrogations, aux observations qui posent questions et qui constituent peut-être la base des nouveaux concepts qui révolutionneront la karstologie de demain.

Soumettre